Niponika Bulogula

Niponika Bulogula

Kotobalades avec Béni-le-rouge, un petit vélo qui parle avec les êtres inanimés / よろずのものものとblabla(おしゃべり)できる紅色でbéni(祝福された)な自転車ベニとのぶらぶら旅

10 Nov 2021

Retour en arrière (été 2015)

Avant Grincheux, il y a eu un autre vélo pliable. Né en 2015, c’était un Dahon à roues de 20 pouces. Il s’appelait tout bêtement Dahon (par manque total d’imagination).

Nous avons roulé ensemble sur quelques milliers de kilomètres dans la campagne japonaise. Aujourd’hui il se repose dans la remise, en attendant, justement, une remise à neuf…

Cette photo a été prise à l’été 2015, dans la préfecture d’Ibaraki. Nous étions descendus à la gare d’Ishioka et avions roulé vers l’ouest, vers les petites montagnes du coin. Dans une descente bordée de bambous, Dahon m’a demandé de le prendre en photo.

Il y a beaucoup de maisons à toit de chaume dans le coin, et j’avais pris quelques photos.

Nous étions déjà passablement avancés dans la cour pour prendre cette photo quand Dahon m’a fait remarquer que nous nous trouvions sur un terrain privé, pas sur un site touristique. Marche arrière avec un petit sourire gêné…

Mais ma photo préférée, ce jour-là, fut celle d’une paysanne sur son petit véhicule le long de la rizière. Rouler à vélo dans ce vert-là, chaque été, se traduit par des poussées de dopamine, de sérotonine et d’endorphines à faire craquer l’appareil photo.

Remarque de Grincheux : C’est ce genre de vert, dit-il, qui lui provoque des montées de thérébentine.

C’est par ailleurs cette fois-là que j’ai fait ma première expérience de rinkō (輪行) en prenant le train avec le vélo. Dahon et son cavalier, follement fiers de cette grande première, l’avaient immortalisée sur le quai de la gare de départ.

Ce n’est que le soir, de retour à la maison, que nous avons réalisé en regardant la photo qu’un employé de la gare, mine de rien, semblait nous narguer avec ce qui avait l’air d’un vélo infiniment plus petit que Dahon…

Tags